Glossary

glossaire

Trouvez une définition

 

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V Z
  • Définition

    Cette forme d’inspection met l’accent sur les résultats scolaires. Il s’agit avant tout de stimuler la concurrence entre établissements afin d’obtenir de meilleures performances académiques. Les dispositifs de pilotage les plus utilisés sont l’évaluation périodique des résultats des élèves par le biais de tests et d’examens standardisés, associée à la publication de tableaux de classement et à un audit systématique (externe) des établissements.

    Source: Matériaux de formation de l'IIPE.

    Exemple d'utilisation

    Dans le but d’accroître l’efficacité et l’efficience de la gestion et de la répartition des ressources au titre de la GAE, certains pays délèguent aux écoles une grande part des décisions relatives à l’affectation des ressources (le Royaume-Uni et l’État australien de Victoria en sont deux exemples). Les systèmes éducatifs de ces pays ont expérimenté l’application des notions de performance et de responsabilité en milieu scolaire (Abu Duhou, 1999 : 32).


    Abu Duhou, I. 1999. Une Gestion plus autonome des écoles. Paris : IIEP-UNESCO.

  • Définition

    Des efforts visant à changer la façon dont une langue s’apprend, comme par exemple une politique de langue d’enseignement pour soutenir une langue menacée et assurer sa survie [traduit par l’IIPE].

    Exemple d'utilisation

    Ce terme n'a pas encore d'équivalent utilisé de manière systématique dans la littérature française.

  • Définition

    La planification de l’éducation, au sens large, est l’application d’une analyse systématique et rationnelle au processus de développement de l’éducation; son but est de mettre l’éducation à même de satisfaire de manière plus efficace aux besoins et aux objectifs des étudiants et de la société.

    Coombs, Philip. 1970. Qu’est-ce que la planification de l’éducation? Principes de la planification de l’éducation 1. Paris : UNESCO-IIPE.

    Exemple d'utilisation

    Au début des années 1960, la planifi cation de l’éducation a été considérée comme indispensable pour les pays nouvellement indépendants, afi n de leur permettre d’avancer rapidement et systématiquement dans le développement de leurs ressources humaines. Des unités de planifi cation ont été mises en place dans les ministères de l’Éducation mais elles dépendaient grandement de l’expertise externe (IIPE, 2010 : 13).

    Carron, Gabriel, Khalil Mahshi, Anton De Grauwe, Dorian Gay, et Sulagna Choudhuri. 2010. Planification stratégique: concept et principes. Paris : UNESCO-IIPE.

  • Définition

    Résumé de la matière qu'un enseignant souhaite couvrir avec ses étudiants au cours d'une leçon définie. Il peut s'agir d'une liste d'objectifs à atteindre, des principaux sujets à enseigner, des médias et ressources à utiliser, des méthodes d'enseignement et d'évaluation, etc.

    Thésaurus de l'UNESCO

    Exemple d'utilisation

    Dans les pays où les enseignants ne reçoivent aucune formation initiale, les investissements en termes de développement professionnel seront d’autant plus importants pour garantir la qualité . Il est également recommandé de discuter avec l’ensemble du personnel de la manière mettre en œuvre un programme d’enseignement adapté à l’âge des enfants, avec des plans de leçon intéressants et une bonne utilisation du matériel pédagogique (UNESCO, 2019: 104).

    UNESCO. 2019. Aperçu: MELQO: Initiative sur la mesure de la qualité et des acquis d’apprentissage préscolaire. Paris : UNESCO.

  • Définition

    Enoncé officiel des objectifs devant régir un système d'éducation.

    Thésaurus de l'UNESCO

    Exemple d'utilisation

    La nécessité de rassembler des données, d’évaluerl’efficacité des programmes en vigueur, d’entreprendre des étudessectorielles et thématiques, d’explorer l’avenir et de favoriser un largedébat sur ces bases s’avère au contraire plus vive que jamais pourorienter la prise de décision et l’élaboration des politiques éducatives.Pour faire des choix de politique générale judicieux, il est capital dedresser un bilan précis de la situation, de déterminer les objectifsvisés, de coordonner les moyens propres à les atteindre et de contrôlerles résultats obtenus. La planification est donc aussi un moyend’organiser l’acquisition des connaissances : par la définition de plans,de cibles, d’actions et de mesures correctives (Kellaghan et Greaney, 2001 : 5).

    Kellaghan, Thomas, et Vincent Greaney. 2001. L’Evaluation pour améliorer la qualité de l’enseignement. Principes de la planification de l’éducation 71. Paris: UNESCO-IIPE. 

  • Définition

    Décisions officielles du gouvernement relatives à l’emploi de la langue dans le domaine public, notamment dans les tribunaux, les écoles, les administrations publiques et les services de santé.

    UNESCO. 2006. Education pour tous : l’alphabétisation, un enjeu vital; rapport mondial de suivi sur l’EPT, 2006. Paris: UNESCO.

    Exemple d'utilisation

    Extremêment diverses, les politiques linguistiques adoptées par l’Afrique post-coloniale s’inscrivent néanmoins dans trois grandes tendances. Certains États ont opté pour le statu quo, en se gardant bien de remettre en cause le système en place. La langue occidentale reste la langue d’instruction et la seule langue officielle des institutions nationales et du secteur public. C’est la première tendance, qui revient en définitive à confirmer l’administration coloniale. D’autres États ont mené une politique d’évolution à petits pas – recours aux langues africaines dans l’éducation non formelle et les programmes d’alphabétisation des adultes, introduction expérimentale des langues africaines dans le système formel, mesures politiques de promotion et ouverture de nouveaux espaces pour les langues dites nationales. Cette deuxième tendance ne remet pas en question le statut officiel de la langue occidentale. Enfin, certains États ont engagé une politique de transformation en profondeur – réduction du champ d’utilisation officielle de la langue occidentale au profit des langues africaines, utilisation de ces mêmes langues pour l’apprentissage dans l’éducation formelle et non formelle et promotion du bilinguisme, voire du multilinguisme (Ndoye, 2004: 4).

    Ndoye, Mamadou. 2003. « Bilinguisme, politiques linguistiques et stratégies éducatives en Afrique ». Lettre d’information de l’IIPE 21: 4.

  • Définition

    Population de la tranche d’âge correspondant officiellement à un niveau d’enseignement donné, scolarisée ou non.

    Exemple d'utilisation

    L'élargissement de l'accès à l'enseignement primaire et secondaire n'est pas sans incidence sur la qualité du corps enseignant. Durant les années 1990, l'accroissement de la population d'âge scolaire a été plus rapide que l'augmentation du nombre d'enseignants dans le monde (Anderson, 2004 : 19).

  • Définition

    Les programmes du niveau 2 de la CITE, ou « premier cycle du secondaire », sont généralement destinés à construire sur les résultats d’apprentissage qui ont débuté au niveau 1 de la CITE. Habituellement, l’objectif pédagogique est d’établir la base d’un apprentissage tout au long de la vie et d’un développement humain que les systèmes éducatifs pourront alors enrichir par de nouvelles possibilités d’éducation. Les programmes de ce niveau sont en général davantage orientés vers les matières du curriculum et introduisent des concepts théoriques sur une variété de sujets.

    UIS. Classification internationale type de l’éducation, CITE 2011. Montréal: UIS, 2012.

    Exemple d'utilisation

    Les taux d’achèvement sont encore plus faibles que les taux de scolarisation. Par exemple, dans les pays à revenu faible, sur 62 % d’adolescents inscrits en 2015, seuls 27 % ont achevé le premier cycle du secondaire pendant la période 2008–2014 (UNESCO, 2016). Souvent, même quand ils achèvent un cycle d’enseignement, les enfants, les adolescents et les jeunes n’acquièrent pas les compétences escomptées parce que l’éducation est de mauvaise qualité. (ISU, 2017: 11)

    ISU. Réduire la pauvreté dans le monde à travers l’enseignement primaire et secondaire universel, 2017.

  • Définition

    Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 est un engagement intergouvernemental et un « plan d’action pour l’humanité, la planète et la prospérité ». Il se compose de 17 Objectifs de développement durable (ODD) « intégrés et indissociables qui concilient les trois dimensions du développement durable : économique, sociale et environnementale » (UNESCO, 2017: 7).

    UNESCO. 2017. Comprendre l’Objectif de développement durable 4 : Education 2030, guide. Paris: UNESCO.

    Exemple d'utilisation

    Objectif de développement durable 4  : L’éducation occupe une place centrale dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Au sein de ce large programme, elle se présente essentiellement comme un objectif autonome (ODD 4) accompagné de ses sept cibles de résultats et de 3 moyens de mise en œuvre (UNESCO, 2017: 7).

    UNESCO. 2017. Comprendre l’Objectif de développement durable 4 : Education 2030, guide. Paris: UNESCO.

  • Définition

    En tant que dispositif de planification stratégique, le projet d’établissement s’attache aux objectifs à long terme (mission) qui sont traduits en objectifs et actions d’amélioration de court terme, planifiés et hiérarchisés (projet de développement) à l’issue d’une analyse approfondie des forces et des faiblesses de l’établissement (audit).

    Exemple d'utilisation

    De même, au niveau d'un établissement, l'existence d'une réflexion stratégique ou d'un projet d'établissement facilite grandement la construction d'un tableau de bord pour cet établissement (Martin and Sauvageot, 2009 : 26).