Glossary

glossaire

Trouvez une définition

 

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V Z
  • Définition

    Selon la Déclaration mondiale sur l’éducation pour tous (Jomtien,Thaïlande, 1990), « ces besoins concernent aussi bien les outils d’apprentissage essentiels (lecture, écriture, expression orale, calcul, résolution de problèmes) que les contenus éducatifs fondamentaux (connaissances, aptitudes, valeurs, attitudes) dont l’être humain a besoin pour survivre, pour développer toutes ses facultés, pour vivre et travailler dans la dignité, pour participer pleinement au développement, pour améliorer la qualité de son existence, pour prendre des décisions éclairées et pour continuer à apprendre. Le champ des besoins éducatifs fondamentaux et la manière dont il convient d’y répondre varient selon les pays et les cultures et évoluent inévitablement au fil du temps.

    UNESCO. Education pour tous : l’alphabétisation, un enjeu vital; rapport mondial de suivi sur l’EPT, 2006. Paris: UNESCO, 2006.

    Exemple d'utilisation

    Ces observations et ces indicateurs montrent que quatre besoins essentiels doivent être satisfaits avant de passer à des notions plus globales de la qualité : la lecture intelligente, la communication écrite, la valorisation de l’éducation civique et l’apprentissage de l’environnement (Schiefelbein, 1992 : 31).

    Schiefelbein, Ernesto. Redéfinition de l’éducation de base en Amérique latine: les enseignements de l’École nouvelle colombienne. Principes de la planification de l’éducation 42. Paris: UNESCO-IIPE, 1992.

  • Définition

    Enseignement conçu pour faciliter l’apprentissage d’individus qui, pour une grande variété de raisons, ont besoin d’un soutien supplémentaire et de méthodes pédagogiques adaptées pour participer à un programme éducatif et atteindre les objectifs d’apprentissage de ce programme. Ces raisons peuvent être (mais ne sont pas limitées à) des désavantages au niveau des capacités physiques, comportementales, intellectuelles, émotionnelles et sociales. Les programmes d’enseignement répondant aux besoins éducatifs spéciaux peuvent être composés de matières similaires à celles offertes dans le système parallèle d’enseignement ordinaire. Mais ils tiennent compte des besoins des individus en fournissant des ressources spécifiques (par exemple du personnel spécialement formé, de l’équipement ou un espace dédié) et, si nécessaire, un contenu éducatif ou des objectifs d’apprentissage adaptés. Ces programmes peuvent être proposés à chaque élève dans le cadre de programmes éducatifs existants ou dans une classe séparée dans le même établissement d’enseignement ou dans un établissement séparé.

    UIS. Classification internationale type de l’éducation, CITE 2011. Montréal: UIS, 2012.

    Exemple d'utilisation

    Les planificateurs de l’éducation disposent de toute une panoplie de mécanismes pour contrôler des structures scolaires diverses afin d’atteindre des objectifs particuliers associés à un résultat positif bien défini. Tout comme il y a débat sur la question de savoir s’il est préférable d’éduquer des élèves ayant des besoins particuliers dans des écoles spécialisées, dotées d’installations et de personnels adaptés, ou au contraire de les éduquer, comme les autres élèves, dans des écoles classiques, sous réserve de prévoir un réseau et des services de soutien appropriés, il y a aussi débat sur la meilleure manière de répondre aux besoins d’élèves issus de différents milieux ethniques et culturels. (Inglis, 2008: 65)

    Inglis, Christine. Planifier la diversité culturelle. Principes de la planification de l’éducation 87. Paris: UNESCO-IIEP, 2008.

  • Définition

    Cette forme de budgétisation a pour objectif d’identifier les programmes dont la priorité était la moindre et la plus basse et de les remplacer par des activités nouvelles. Placer des programmes nouveaux sur le même pied que les programmes existants signifie que toutes les propositions afférentes au nouveau budget sont en concurrence les unes avec les autres en terme de priorité. Si des montants étaient libérés par la découverte que certains programmes étaient obsolètes, cela pouvait signifier soit une diminution globale des fonds affectés à ces secteurs soit une expansion plus rapide des programmes dotés d’une priorité plus grande.

    Exemple d'utilisation

    Ce terme n'a pas encore d'équivalent utilisé dans la littérature française.

  • Définition

    La budgétisation axée sur les résultats vise à améliorer l'efficacité des dépenses publiques en liant le financement des organismes du secteur public aux résultats qu'ils obtiennent, faisant un usage systématique d’informations sur le rendement [traduit par l’IIPE].

    Exemple d'utilisation

    En 2000, le ministère des Finances publiait un livre blanc dans lequel il proposait d’évoluer vers un budget basé sur une comptabilité d’exercice dans le cadre d’un système de gestion du rendement plus large. Cette proposition a été précisée dans le projet de budgétisation axée sur les résultats (VESTA), qui avait été annoncé en 1997 (Terck, 2007 : 34).