Glossary

glossaire

Trouvez une définition

 

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V Z
  • Définition

    Langue avec une valeur instrumentale ou symbolique à l’échelle nationale ou internationale, comme l'anglais, le français, l’espagnol, le chinois (le mandarin), etc.

    Exemple d'utilisation

    Le portugais a une belle implantation démographique et intercontinentale et l’italien reste une langue de prestige culturel malgré sa faible démographie et son cantonnement géographique (Prado, 2005 : 36).

  • Définition

    Langue acquise par un individu dans son environnement domestique, en tant que première langue. Parfois appelée langue du foyer.

    Exemple d'utilisation

    Parmi les facteurs constitutifs de l’environnement familial, la correspondance entre la langue maternelle des enfants et la langue véhiculaire peut être extrêmement critique pour la « préparation à la scolarisation », et par conséquent pour les résultats scolaires et le redoublement (Eisemon, 1997 : 26).

  • Définition

    Langue parlée par une population numériquement inférieure, et/ou la langue parlée par une population politiquement marginalisée (Bühmann et Trudell, 2008 : 7).

    Exemple d'utilisation

    L’âge des élèves de minorité linguistique qui fréquentent, pour la première fois, un système scolaire différent est également à prendre en compte pour définir la meilleure stratégie en matière de programmes d’acquisition d’une deuxième langue (Inglis, 2009 : 84).

  • Définition

    Langue parlée par une grande partiede la population d’un pays qui peut être désignéecomme une langue officielle, la loi imposant alorsson emploi dans le domaine public.

    UNESCO. Education pour tous : l’alphabétisation, un enjeu vital; rapport mondial de suivi sur l’EPT, 2006. Paris: UNESCO, 2006.

    Exemple d'utilisation

    Dans les sociétés où il n’existe qu’une seule langue nationale, établie de longue date, le choix de la langue d’instruction dans les institutions éducatives ne pose aucun problème, la langue nationale étant la langue maternelle de la grande majorité de la population. Dans les sociétés multilingues, il en va tout autrement. Le choix de la langue est alors une importante décision politique. Selon la langue choisie, les besoins à prendre en compte par les planificateurs de l’éducation peuvent être quelque peu différents, par exemple en ce qui concerne les ressources pédagogiques et la formation des enseignants (Inglis, 2009 : 78).

    Inglis, Christine. Planifier la diversité culturelle. Principes de la planification de l’éducation 87. Paris: UNESCO-IIEP, 2008.

  • Définition

    Le taux d'utilisation en espace (T.U.E.) qui compare la taille moyenne des groupes qui occupent une salle à la capacité d'accueil théorique : T.U.E. = (Nombre moyen d'élèves par classe / Capacité d'accueil des salles de classe) x 100. Exemple : Une salle construite pour accueillir 30 élèves n'est occupée en moyenne que par 15 élèves, ce qui donne un taux d'utilisation en espace de (15/30) x 100 = 50 %. Ce taux est plus difficile à calculer que le taux d'utilisation en temps à cause de l'évaluation qui doit être faite de la capacité d'accueil des salles de classe. Doit-on se référer à la capacité d'accueil inscrite sur le programme de construction des classes ? Doit-on demander aux chefs d'établissement de faire l'évaluation de cette capacité d'accueil de chaque salle ? On court alors le risque qu'ils fournissent comme capacité d'accueil le nombre de places assises existantes au lieu des places potentielles. Il est possible aussi d'évaluer cette capacité de chaque salle en fonction de leur superficie en divisant la superficie par la norme de superficie par élève.

    Exemple d'utilisation

    Ce terme est encore peu utilisé dans la littérature française.