Mesurer les apprentissages

Il est nécessaire d’élaborer une stratégie de mesurer les apprentissages pour améliorer progressivement les acquis scolaires et la qualité de l’éducation. Les planificateurs de l’éducation peuvent se demander comment garantir la réalisation des activités, des objectifs ainsi que les résultats, quels types de données collecter pour suivre la qualité de l’éducation et les acquis scolaires, et comment et quand les informations seront recueillies et analysées. Voici 10 conseils pour aider les planificateurs à instaurer leur stratégie de suivi :

 

Indicateurs de qualité et d’apprentissage

1. Évaluer dans quelle mesure les décideurs en matière d’éducation ont actuellement accès aux données et analyses sur les apprentissages des élèves, notamment les tendances, les points forts, les points faibles et leurs causes. Quelles sont les informations qui manquent, et comment pourrait-on les obtenir ?
2. Mettre au point des indicateurs qui peuvent nous apporter des informations fiables sur ce que les élèves apprennent et comment, ainsi que sur les aspects de la qualité de l’éducation qui peuvent avoir une incidence sur l’apprentissage. 

 

Évaluations des apprentissages

3. Déterminer comment les apprentissages sont évalués actuellement, et dans quelle mesure les évaluations ont des finalités différentes en fonction des contextes.

 

Concevoir un système national d’évaluation 

4. Se demander comment tirer parti des outils d’évaluation qui existent déjà, qu’il s’agisse de tests régionaux, menés par les citoyens ou internationaux, afin de renforcer la capacité d’évaluation nationale et d’aider à situer le niveau de réussite scolaire des élèves.
5. Évaluer la qualité des évaluations nationales des apprentissages et décider si une expertise technique supplémentaire est nécessaire pour rassembler des données valides et fiables sur les apprentissages sur la durée.

 

Élaborer un cadre de suivi

6. Évaluer le potentiel d’autres outils de suivi – par exemple le recensement scolaire et le système d’information pour la gestion de l’éducation (SIGE), les inspections, les enquêtes de suivi des dépenses publiques (ESDP), les livrets scolaires et la cartographie des données – afin de suivre les nombreux problèmes de qualité de l’éducation qui ont des répercussions sur les apprentissages des élèves.
7. En fonction des objectifs de votre pays en matière éducative, élaborer un cadre de suivi conçu pour suivre la qualité et le développement à différents niveaux et pour différents groupes cibles.
8. Analyser les aspects du système actuel de suivi et d’évaluation qui doivent être améliorés afin de rassembler des données plus complètes et fiables qui peuvent être utiles aux décideurs lorsqu’ils s’efforcent d’améliorer les apprentissages.
9. Prévoir comment les différentes collectes de données et autres activités de suivi seront mises en œuvre, par qui et quand. 

 

Utiliser les données pour améliorer la qualité

10. Veiller à ce que la somme de travail nécessaire pour mettre au point des indicateurs et mesurer la qualité de l’éducation soit mise à profit : analyser, communiquer et employer les données pour concevoir de nouvelles stratégies d’amélioration des acquis scolaires.
 

Choisir une fiche pratique