Droit à l’éducation

Définition

L’éducation est officiellement reconnue comme un droit de l’homme depuis l’adoption, en 1948, de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Ce point a, depuis lors, été affirmé dans de nombreux traités de portée mondiale […] [qui] établissent le droit de tous les enfants à un enseignement primaire gratuit et obligatoire, l’obligation de développer l’enseignement secondaire, qui doit prévoir des mesures visant à le rendre accessible à tous les enfants, ainsi qu’un accès équitable à l’enseignement supérieur et la responsabilité de dispenser une éducation de base aux personnes qui n’ont pas suivi jusqu’à son terme l’enseignement primaire (UNESCO et UNICEF, 2007 : 7).

UNESCO; UNICEF. 2008. Une Approche de l’Education Pour Tous Fondée Sur Les Droits de l’homme: Cadre Pour La Réalisation Du Droit Des Enfants à l’éducation et de Leurs Droits Au Sein de l’éducation. Paris: UNESCO; UNICEF.

Exemple d'utilisation

Le droit à l’éducation comprend à la fois des droits et des libertés, tels que  le droit à un enseignement primaire gratuit et obligatoire,  le droit à un enseignement secondaire ouvert et accessible à tous (y compris l’enseignement et la formation techniques et professionnels) -avec une instauration progressive de la gratuité-, le droit à un enseignement supérieur accessible à tous en fonction des capacités de chacun et rendu progressivement gratuit, le droit à une éducation de base pour les personnes qui n’ont pas reçu d’instruction primaire ou qui ne l’ont pas reçu jusqu’à son terme, le droit à un enseignement de qualité – tant dans les écoles publiques que privées,  la liberté pour les parents de choisir pour leurs enfants des écoles qui sont conformes à leurs convictions morales et religieuses, la liberté des individus et personnes morales  de créer et diriger des établissements d’enseignement conformes aux normes minimales prescrites par l’État, la liberté académique des professeurs et étudiants.

Disponible sur https://www.right-to-education.org/fr/page/leducation-un-droit.