Évaluation à enjeu élevé

Définition

Évaluation qui a des conséquences importantes pour la personne évaluée, sur la base de ses résultats. La réussite apporte des avantages importants, tels que passer dans l’année d’études supérieure, obtenir un diplôme d’études secondaires ou une bourse d’études, accéder au marché du travail ou obtenir un permis pour exercer une profession. L’échec a lui aussi des conséquences, telles que l’obligation de suivre des cours de rattrapage ou l’impossibilité d’exercer une profession. Parmi les exemples de tests aux enjeux élevés, on trouve les examens d’entrée à l’université, les examens de fin d’études secondaires et les examens d’admission à une profession.

Glossaire de l'ISU

Exemple d'utilisation

La plupart des évaluations nationales, régionales et internationales récentes visent à mesurer les performances des systèmes éducatifs dans leur ensemble. Ces évaluations, qui se fondent sur des échantillons, sont souvent dites « sans enjeu » parce qu’elles ne sont pas directement liées à des incitations à la réussite des participants (élèves ou écoles) ou à des sanctions en cas de mauvais résultats. Dans les évaluations dites à « grands enjeux », la mesure des acquis a, la plupart dutemps, des conséquences directes pour l’élève, car elle sert généralement à prendre les décisions le concernant, en matière de sélection, de progression et de certification. Dans certains cas, ces tests forcent les écoles et les enseignants à faire la preuve de leurs performances et les résultats sont utilisés pour récompenser ou sanctionner (UNESCO, 2008: 195).

UNESCO. Vaincre l’inégalité: l’importance de la gouvernance; rapport mondial de suivi sur l’EPT, 2009. Paris: UNESCO, 2008.