Enseignement non formel

Définition

Enseignement institutionnalisé, volontaire et planifié par un prestataire d’éducation. La caractéristique principale de l’enseignement non formel est qu’il constitue un ajout, une alternative et/ou complémentaire à l’enseignement formel dans le processus d’apprentissage tout au long de la vie des individus. Il est souvent offert afin de garantir le droit d’accès à l’éducation pour tous. Il s’adresse à des individus de tous âges mais ne se structure pas nécessairement sous la forme d’un parcours continu ; il peut être de courte durée et/ou faible en intensité et il est généralement dispensé sous la forme de programmes courts, d’ateliers ou de séminaires. L’enseignement non formel mène le plus souvent à des certifications non reconnues comme formelles (ou équivalentes à des certifications formelles par les autorités nationales ou sous-nationales compétentes pour l’éducation ; il peut aussi mener à aucune certification. L’enseignement non formel peut comprendre des programmes d’alphabétisation des adultes et des jeunes, d’éducation des enfants non scolarisés, d’acquisition de compétences utiles à la vie ou de compétences professionnelles ainsi que des programmes de développement social ou culturel.

UIS. Classification internationale type de l’éducation, CITE 2011. Montréal: UIS, 2012.

Exemple d'utilisation

Il faut enfin souligner à nouveau que l’enseignement non formel est un élément essentiel du développement rural. On connaît les difficultés à piloter, à évaluer et à développer de façon durable ce type d’enseignement. Or il faut s’attacher à const uire des indicateurs permettant d’aider au pilotage, à l’évaluation et au développement, ce qui n’est pas le moindre des défis de ce type de travaux et c’est celui que ce guide va s’efforcer de relever (Sauvageot et Dias da Graça, 2007:19).

Sauvageot, Claude, et Patricia Dias da Graça. Indicateurs pour la planification de l’éducation pour les populations rurales: un guide pratique. Paris; Rome: UNESCO-IIPE; FAO, 2007.