Évaluations des apprentissages

Mis à jour le 22 mai 19
FICHE 2

Pour améliorer les acquis scolaires, les responsables politiques doivent savoir ce que les élèves apprennent et ce qui doit être amélioré. L’évaluation des apprentissages est un élément essentiel de tout plan de suivi sectoriel pour l’éducation.

Tests et examens

Les tests en classe peuvent être formatifs ou sommatifs, en fonction de la manière dont les résultats de l’évaluation sont utilisés, et à quel moment. Les tests formatifs sont diagnostiques. Ils permettent aux enseignants de s’assurer du bon déroulement de l’apprentissage et, dans le cas contraire, d’apporter les modifications nécessaires à leur programme d’enseignement. Les évaluations formatives peuvent prendre des formes diverses, par exemple des devoirs à la maison, des interrogations, des projets ou des exposés. Les tests sommatifs sont menés à la fin du module, du trimestre ou de l’année pour déterminer si les élèves ont acquis les connaissances et compétences requises.

Les évaluations sommatives peuvent aussi être utilisées pour obtenir des informations sur l’efficacité d'un programme d’enseignement. En général, les examens publics servent à attester qu'un élève a atteint un certain niveau au cours de ses études et à le sélectionner pour le niveau d’enseignement suivant. Les résultats aux examens peuvent aussi être un moyen de déterminer si les établissements mettent en œuvre le programme et si les enseignants dispensent correctement leurs cours.

Évaluations à grande échelle

Les évaluations nationales, régionales et internationales à grande échelle permettent d’évaluer les résultats obtenus par un système éducatif grâce à des instruments qui apportent des éléments sur les niveaux de réussite des élèves dans des domaines d’apprentissage spécifiques. Les évaluations nationales peuvent être utilisées pour réaliser des analyses du système au sein des pays. Les évaluations régionales et internationales (évaluations transnationales) peuvent faire office d’évaluation comparative entre les pays. Elles évaluent généralement un échantillon statistiquement représentatif d’élèves. Les résultats de l’évaluation du système permettent de savoir dans quelle mesure les élèves peuvent apprendre correctement au sein du système et contribuent à expliquer pourquoi certains élèves obtiennent de meilleurs résultats que d’autres. En outre, des informations générales sur les élèves, les enseignants et les environnements d’apprentissage sont généralement collectées, ce qui permet d’analyser ces données et de les mettre en corrélation pour guider la prise de décisions politiques.

L’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) a identifié neuf évaluations transnationales des apprentissages qui respectent les critères de mesure de l’indicateur 4.1.1 de l’Objectif de développement durable 4 (ODD 4) (pourcentage d’enfants et de jeunes qui maîtrisent au moins les normes d’aptitudes minimales en lecture et en mathématiques) : LaNA, PASEC, PILNA, PIRLS, PISA, SACMEQ, SEA-PLM, TERCE et TIMSS (UNESCO-ISU, 2018). Ces neuf évaluations sont décrites ci-dessous.

Évaluations internationales à grande échelle

Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) :

  • Mené par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le PISA teste les compétences et connaissances des élèves de 15 ans. Tous les trois ans, des élèves d’établissements du monde entier sélectionnés aléatoirement participent à des tests de lecture, mathématiques et sciences, sachant que chaque année d’évaluation, une matière est privilégiée par rapport aux autres. Les tests PISA évaluent l’aptitude des élèves à appliquer leurs connaissances à des situations de la vie réelle. Des informations contextuelles sont collectées à l’aide de questionnaires de fond.

Tendances de l’enquête internationale sur les mathématiques et les sciences (TIMSS) :

  • TIMMS est une étude menée par l’Association internationale pour l’évaluation du rendement scolaire (IEA) qui mesure les acquis en mathématiques et en sciences en quatrième et en huitième année de scolarité. Par ailleurs, elle collecte des informations sur les programmes et la mise en œuvre des programmes, les pratiques d’apprentissage et les ressources de l’école. Pour les pays dans lesquels les élèves en sont encore à acquérir les compétences fondamentales en mathématiques, la nouvelle évaluation TIMSS Numeracy (prévue pour être organisée en quatrième, en cinquième ou en sixième année de scolarité) se concentre sur la mesure des résultats des apprentissages des enfants en calcul, et notamment sur les connaissances fondamentales en mathématiques, les modes opératoires et les stratégies de résolution de problèmes. Il existe également un outil avancé (TIMSS Advanced) qui mesure les tendances en mathématiques et en physique de niveau avancé pour les élèves en dernière année d’enseignement secondaire.

Programme international de recherche en lecture scolaire (PIRLS) :

  • Également menée par l’IEA, l’évaluation PIRLS porte sur la compréhension écrite des élèves. Elle fournit des données comparatives au niveau international sur l’habileté des enfants à lire à la fin de la quatrième année de scolarité obligatoire. Par ailleurs, l’étude collecte également des informations sur l’aide reçue dans la famille, les pratiques pédagogiques et les ressources de l’école dans chaque pays participant. L’enquête PIRLS Literacy (anciennement pre-PIRLS) repose sur la même vision de la compréhension écrite que PIRLS, mais elle a pour objet de tester les compétences de base en lecture dans les pays où la plupart des enfants en sont encore à acquérir les compétences fondamentales en lecture. PIRLS Literacy peut être organisée en cours de quatrième, cinquième ou sixième année de scolarité et permet aux pays de se comparer au test PIRLS normal.

Évaluation des aptitudes à la lecture, à l’écriture et au calcul (LaNA) :

  • LaNA est une courte évaluation de base organisée à la fin de l’école primaire. Elle est destinée à des pays dans lesquels les enquêtes TIMSS et PIRLS de l’IEA pourraient être difficiles à mettre en œuvre.

Évaluations régionales des apprentissages

Consortium de l’Afrique australe et orientale pour le pilotage de la qualité de l’éducation (SEACMEQ) :

  • Le consortium SEACMEQ chapeaute 16 ministères de l’Éducation d’Afrique australe et orientale afin qu'ils puissent partager leurs expériences et leur expertise en matière de suivi scientifique et d’évaluation des politiques consacrées aux conditions de scolarisation et à la qualité de l’éducation. SEACMEQ conduit des projets de recherche transnationale à grande échelle pour évaluer les conditions de scolarisation, les niveaux de performance des élèves et des enseignants en lecture, écriture et calcul, ainsi que les niveaux de savoirs fondamentaux dans le domaine de la santé.

Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) :

  • Le PASEC est un outil d’évaluation régionale pour les pays francophones d’Afrique de l’Ouest et d’Asie, mené par la Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN). Il fournit des informations sur les performances des systèmes éducatifs, qui contribuent au développement et au suivi de la réussite scolaire dans l’enseignement primaire des pays membres. En outre, le PASEC réalise des évaluations comparatives entre ses pays membres.

Étude régionale comparative et explicative (ERCE) :

  • Les enquêtes ERCE sont des évaluations à grande échelle de la réussite scolaire coordonnées par le Laboratoire latino-américain pour l’évaluation de la qualité de l’éducation (LLECE) du Bureau régional de l’UNESCO pour l’éducation en Amérique latine et aux Caraïbes. Initialement axée sur la lecture et les mathématiques, leur approche a désormais évolué pour inclure l’écriture et les sciences naturelles. Les évaluations LLECE visent également à identifier les facteurs associés à différents niveaux de réussite, comme le contexte socioéconomique, la vie de famille et les problèmes personnels, les politiques éducatives et les processus scolaires. Le troisième cycle, TERCE, a été mis en œuvre en 2013. Un nouveau cycle de l’étude régionale comparative et explicative est en cours en 2019.

Métriques de l’apprentissage à l’école primaire en Asie du Sud-Est (SEA-PLM) :

  • SEA-PLM est une évaluation régionale qui vise à établir une méthode commune pour évaluer les acquis scolaires en cinquième année de l’enseignement primaire. Il s’agit d'un partenariat entre l’Organisation des ministres de l’Éducation d’Asie du Sud-Est (SEAMEO), l’UNICEF et le Conseil australien de la recherche en éducation (ACER).

Évaluation des aptitudes à la lecture, à l’écriture et au calcul dans les îles du Pacifique (PILNA) :

  • L’évaluation PILNA fournit des données sur les résultats en lecture, écriture et calcul d’élèves de 13 pays des îles du Pacifique qui ont terminé leurs quatrième et sixième années de scolarité. Elle est organisée par le Programme de qualité et évaluation de l’éducation (EQAP) de la Communauté du Pacifique (SPC).

Autres évaluations internationales

PISA pour le développement :

  • Le but de l'initiative PISA pour le développement de l’OCDE est d’accroître l’usage que les pays en développement font des évaluations PISA afin de suivre leurs progrès sur la voie de leurs objectifs nationaux d’amélioration de l’éducation, en particulier concernant les acquis scolaires des élèves. Elle vise aussi à suivre les cibles en matière d’éducation internationale du cadre d’action Éducation 2030.

Enquête internationale sur l'enseignement et l'apprentissage (TALIS) :

  • TALIS est une enquête internationale à grande échelle qui porte sur le corps enseignant, les conditions d’enseignement et des environnements d’apprentissage des écoles. L’étude vise à fournir aux pays participants des informations d’orientation comparables concernant les conditions d’enseignement et les environnements d’apprentissage.

Étude internationale sur l'éducation civique et à la citoyenneté (ICCS) :

  • L’ICCS étudie la manière dont les jeunes sont préparés à assumer leur rôle de citoyens. Cette étude de l’IEA évalue les élèves à la fin de leur huitième année de scolarité. Elle rend compte des connaissances des élèves et de leur compréhension de concepts et sujets relatifs au civisme et à la citoyenneté, ainsi que de leurs convictions, attitudes et comportements.

Étude internationale sur la maîtrise de l’informatique et de l’information (ICILS) :

  • ICILS est une étude comparative internationale menée par l’IEA, conçue pour évaluer la capacité des élèves à utiliser des ordinateurs pour enquêter, créer et communiquer, afin de leur permettre de participer efficacement à la maison, à l’école, sur leur lieu de travail et dans la société. L’étude est destinée aux élèves qui ont atteint la fin de leur huitième année de scolarité.

Évaluations des apprentissages auprès des ménages et menées par les citoyens

Au sein de la société civile, un mouvement grandissant soutient que les évaluations des apprentissages menées dans les écoles ne permettent pas de donner pas une image fidèle de l’état de l’apprentissage dans un pays, car elles ne prennent pas en compte les enfants qui ne vont pas à l’école régulièrement ou qui ont décroché du système scolaire. Bien que des enquêtes nationales auprès des ménages collectent depuis longtemps des informations sur les taux d’alphabétisation, il est aujourd’hui largement admis que la simple question « savez-vous lire et écrire ? » ne fournit pas autant d’informations que l’évaluation des compétences de lecture-écriture en pratique. Compte tenu de ces deux tendances, il est de plus en plus fréquent que des évaluations simples des apprentissages soient intégrées à des enquêtes auprès des ménages – soit dans le cadre d’études démographiques à l’initiative du gouvernement, soit sous la forme d’initiatives menées par les citoyens. Les évaluations auprès des ménages se fondent généralement sur un échantillon représentatif plutôt que sur l’ensemble de la population.

Les initiatives d’évaluation menées par les citoyens visent à rassembler des données sur les apprentissages et à les utiliser pour mieux sensibiliser aux faibles acquis scolaires et encourager les actions contre les écarts d’apprentissage. Ce mouvement a débuté en 2005 avec l’introduction du Rapport annuel sur le statut de l’éducation par Pratham en Inde. Aujourd'hui, le réseau d’Action citoyenne pour l’apprentissage (PAL) rassemble 14 pays qui mettent en œuvre des évaluations menées par les citoyens afin d’évaluer les compétences fondamentales des enfants en lecture, écriture et calcul. À ce jour, plus de 7,5 millions d’enfants ont été évalués dans des pays comme le Pakistan, l’Ouganda et le Mexique. Pour veiller à ce que les évaluations menées par les citoyens soient techniquement rigoureuses et fournissent des données fiables, le réseau PAL a publié un cadre des normes de qualité des données (DQSF). Les évaluations des apprentissages menées par les citoyens peuvent aussi être utilisées pour contribuer au suivi de l’ODD 4. L’ISU développe une nouvelle méthodologie pour suivre les progrès réalisés en vue d’atteindre l’indicateur 4.1.1 des ODD, qui comprendra des données issues d’évaluations menées par les citoyens.

Outils d’évaluation multinationale

Évaluation des compétences fondamentales en lecture (EGRA):

  • EGRA est un outil d’évaluation orale destiné à mesurer les compétences de base en lecture et en écriture chez les enfants dans les premières classes du primaire. Il s’agit d’une évaluation en tête-à-tête qui s’intéresse au cas de chaque enfant. L’outil mesure la reconnaissance des lettres, la lecture de mots simples, la compréhension de phrases et de paragraphes et la compréhension globale. L’évaluation est adaptable pour être mise en œuvre par un pays particulier dans une langue donnée. EGRA contribue à établir les performances nationales en lecture et le niveau de compétences en lecture des enfants.

Évaluation des compétences fondamentales en mathématiques (EGMA):

  • EGMA mesure les compétences des enfants en calcul et mathématiques. Cette évaluation porte sur les fondements des mathématiques, à savoir l’identification des nombres, la discrimination des quantités (plus grand et plus petit que), l’identification du nombre manquant, la résolution de problèmes écrits, l’addition et la soustraction, la reconnaissance des formes et l’agrandissement de schémas. Cet outil aide les enseignants à définir le niveau de compréhension des compétences fondamentales par les élèves et à identifier les marges de progression vers l’acquisition des nouvelles opérations dans la classe supérieure.

Mesure de la qualité et des acquis des apprentissages préscolaire (MELQO):

  • MELQO est soutenu par l’UNESCO, la Banque mondiale, le Centre pour l'éducation universelle de la Brookings Institution et l’UNICEF. Cet outil vise à promouvoir une mesure réaliste, exacte et utile du développement et des apprentissages des enfants au début de l’école primaire, ainsi que de la qualité de leurs environnements préscolaires. Les exercices sont conçus pour des enfants de quatre à six ans.

Collaborations régionales

Réseau sur le suivi de la qualité de l’éducation en Asie-Pacifique (NEQMAP):

  • NEQMAP est une plateforme d’échange de connaissances, d’expérience et d’expertise sur le suivi de la qualité de l’éducation dans la région Asie-Pacifique. Le réseau centre ses efforts sur l’évaluation des apprentissages des élèves en tant qu’outil essentiel du suivi de la qualité de l’éducation, tout en reconnaissant l’importance du maintien de liens forts avec d’autres moyens qui favorisent l’apprentissage en classe, comme les programmes et la pédagogie. Le secrétariat de NEQMAP est assuré par le Bureau régional pour l’éducation en Asie et dans le Pacifique de l’UNESCO.

Réseau des éducateurs pour la transformation de l’enseignement-apprentissage (TALENT):

  • TALENT constitue une plateforme thématique qui contribue à la mise en œuvre du cadre d’action de l’ODD 4 en Afrique de l’Ouest et centrale. Ce réseau est axé sur l’enseignement et l’apprentissage, en accordant une attention particulière à leur alignement avec les programmes, à la pédagogie et à l’évaluation, ainsi qu’aux questions relatives à l'environnement institutionnel pour contribuer à un apprentissage efficace. Ses activités se focalisent sur la recherche, le partage de connaissances et le renforcement des capacités. Il est coordonné par le Bureau de l’UNESCO à Dakar.

Fonds d’affectation spécial russe pour l’aide au développement de l’éducation (READ):

  • Le gouvernement de la Fédération de Russie et la Banque mondiale ont lancé la deuxième phase du programme de Fonds d’affectation spécial russe pour l’aide au développement de l’éducation (READ). READ 2 a trois objectifs : renforcer la capacité des pays à évaluer les apprentissages des élèves et utiliser ces informations pour améliorer l’enseignement et les acquis scolaires ; améliorer ou réformer les programmes d’examens à enjeux élevés qui influencent, souvent de manière décisive, le passage des élèves au niveau supérieur du système éducatif ; et renforcer la formation et le développement professionnel des enseignants dans le domaine de l’utilisation de pratiques d’évaluation en classe afin de faciliter l’enseignement et l’apprentissage.

 

References and sources
Mettre en favori

Glossaire

Bibliothèque