Temps d’enseignement et gestion de la classe

Mis à jour le 29 mar 18
FICHE 4

La qualité de l’éducation dépend en partie du temps consacré à l’enseignement et à l’apprentissage.

Il est essentiel que les écoles disposent d’un nombre suffisant de jours et d’heures pour l’enseignement ainsi que d’enseignants bien formés qui donnent des cours de qualité afin de maximiser la participation et l’apprentissage des élèves. Parmi les facteurs qui influent sur le temps d’enseignement, il convient de mentionner les calendriers scolaires, les questions relatives aux enseignants, la gestion des classes et le temps net de travail, la formation initiale et continue ainsi que le soutien et l’établissement d’un système disciplinaire au niveau des écoles.

 

Aspects abordés et commentaires

Offre et demande concernant le temps d’enseignement : il est primordial que les écoles consacrent suffisamment de temps à l’enseignement et à l’apprentissage – entre 850 et 1 000 heures d’enseignement réparties sur 180 à 220 jours par année scolaire pour les élèves du primaire, et généralement plus pour ceux du secondaire.(1) Dans certains cas, le temps actuellement consacré à l’enseignement ne correspond pas à la demande des parents et des communautés en raison du commencement tardif de l’enseignement, de la fermeture imprévue d’écoles, de difficultés dues à des infrastructures scolaires insuffisantes, des absences des enseignants et des élèves, des faibles compétences en matière de gestion de la classe, du temps excessif consacré aux tests et aux examens, des grèves scolaires et des problèmes de maintien des enseignants.(1)(2)(3)(4)

Calendrier et assiduité : il est possible d’optimiser le temps consacré à l’enseignement en respectant des dates de début et de fin d’année scolaire, entre autres dates, et en garantissant l’accessibilité de l’école pour permettre aux enseignants et aux élèves d’arriver à l’heure.(1)(2)(4) Les chefs d’établissement peuvent accroître le temps d’enseignement en observant les enseignants pendant leurs cours, en élaborant et en veillant à l’application systématique des politiques relatives à la présence des enseignants et des élèves, en programmant des visites d’inspection régulières et en favorisant l’engagement des écoles par l’intermédiaire d’un système d’incitation.(1)(4)(7) L’offre de formation continue, les possibilités de mentorat et le suivi de la satisfaction des enseignants peuvent également contribuer à réduire l’absentéisme des enseignants et à stimuler leur motivation.

Gestion de la classe et temps net de travail : les compétences liées à la gestion de la classe relèvent de stratégies de prévention et d’intervention reposant sur des observations factuelles qui sont utilisées par les enseignants pour créer un environnement qui favorise et facilite l’apprentissage des élèves, tout en améliorant la qualité du temps d’enseignement et du temps net de travail des élèves.(2)(8) Les compétences relatives à la gestion de la classe qui conduisent à des résultats d’enseignement et d’apprentissage positifs consistent notamment à : 1) maximiser l’aménagement de la classe par l’intermédiaire d’activités dirigées par l’enseignant et minimiser les distractions physiques dans la classe, 2) préciser, satisfaire, suivre et dépasser les attentes, assurer une supervision et fournir des indications, 3) faire directement participer les élèves et leur donner la possibilité de répondre, et 4) utiliser des stratégies qui encouragent les comportements positifs et réorientent les comportements problématiques.(3)(4)(5)(8)

Formation initiale pour optimiser le temps d’enseignement : la formation initiale des enseignants permet d’optimiser le temps d’enseignement et d’améliorer la qualité de l’éducation lorsqu’elle repose sur l’investigation et des recherches et se concentre sur les connaissances disciplinaires, les compétences pédagogiques et la transmission d’informations aux élèves de façon diversifiée et intéressante.(2)(6) La perte de temps d’enseignement peut être due à une faible auto-efficacité concernant l’enseignement et l’utilisation des compétences liées à la gestion de la classe ; il est donc important que les compétences permettant de gérer efficacement la classe soient enseignées lors de la formation initiale.(3) Lorsqu’elle est réussie, la formation initiale apprend aux enseignants à utiliser de façon efficace leur temps d’enseignement, leurs compétences en gestion du comportement et des stratégies pour promouvoir les comportements appropriés et maximiser l’aménagement de la classe.(3)  Ces compétences sont mises en évidence lorsque les cours des enseignants sont fluides,  lorsque plusieurs stratégies d'apprentissage sont utilisées (visuelles, orales et kinesthésiques), et lorsque les élèves ont la possibilité de réfléchir, d'encoder des informations et de réagir pendant les cours.(5) Cliquez sur les liens ci-après pour en savoir plus sur la formation initiale et la pédagogie efficace.

Formation continue et soutien pour optimiser le temps d’enseignement : il est nécessaire de renforcer les compétences et les capacités des enseignants permettant d’optimiser l’utilisation du temps d’enseignement et la gestion de la classe par l’intermédiaire d’une formation continue et d’un environnement scolaire favorable.(6) Les enseignants doivent bénéficier d’un soutien collectif, d’autonomie, de souplesse et de la possibilité d’être créatifs pour donner des cours en fonction des besoins de leurs élèves.(6) Les enseignants utilisent par ailleurs leur temps d’enseignement de façon plus efficace lorsqu’ils peuvent améliorer leurs compétences grâce à des possibilités de perfectionnement professionnel continu.(1)(2)(4)(6) Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus sur le soutien des enseignants en fonction.

Systèmes disciplinaires au niveau des écoles pour améliorer la gestion de la classe : la perte de temps d’enseignement et les problèmes de maintien des enseignants peuvent être dus au manque de discipline des élèves et au fait que ni les parents ni la direction des écoles n’aident à discipliner les élèves dont le comportement est problématique.(1)(4)(8) L’élaboration de systèmes au niveau des écoles en collaboration avec les conseils scolaires, les groupes d’élèves, les familles et les membres de la communauté permet de renforcer le soutien des parents et d’améliorer le comportement des élèves.(5)(7) Les systèmes disciplinaires efficaces permettent d’éviter, de suivre et de résoudre les problèmes de comportement clairement énoncés dans un guide destiné aux élèves et aux parents.(5)(7) Les codes disciplinaires définissent généralement des règles relatives à la présence en classe, aux vêtements autorisés, aux solutions disciplinaires pour les élèves – qu’ils soient en difficultés ou non – et aux restrictions applicables aux armes et aux drogues.(5)(7) Les systèmes disciplinaires doivent définir les responsabilités des élèves concernant l’adoption d’un comportement approprié ainsi qu’un processus relatif à la suite à donner par les parents et les élèves aux mesures disciplinaires prises par les écoles.(7)(8) Les systèmes disciplinaires efficaces utilisent des stratégies visant à promouvoir le développement comportemental, la progression et la dignité des élèves plutôt que des pratiques punitives.(5)(7)(8) Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus sur l’environnement scolaire psychosocial.

 

Inclusion et équité 

Élèves issus de communautés à faible revenu :l’épuisement professionnel et la rotation des enseignants se produisent le plus souvent dans les écoles publiques peu performantes situées dans des communautés à faible revenu et principalement composées de minorités.(4) Les programmes de formation des enseignants peuvent optimiser le temps d’enseignement dans les communautés à faible revenu en s’attaquant directement aux problèmes propres à l’enseignement dans ces écoles et en proposant aux enseignants des stratégies pratiques et efficaces.(4)

Enseignants atteints du VIH : la stigmatisation, la discrimination, l’absentéisme et la retraite anticipée des enseignants atteints du VIH conduisent à la perte de temps d’enseignement dans de nombreux pays où la prévalence de cette maladie est élevée.(1) Il est important que les secteurs de la santé et de l’éducation travaillent ensemble afin que des programmes de prévention et de traitement soient menés dans les écoles et que des politiques scolaires soient adoptées pour promouvoir une culture de l’acceptation et les attitudes non discriminatoires dans les écoles, établir des plans sur la sécurité professionnelle, élaborer des stratégies pour réduire le temps perdu en raison de la santé fragile des enseignants et donner des conseils et une formation aux enseignants et aux élèves.(1)

 

Exemples de politique

  • Australia [PDF]
  • Ireland [PDF]
  • South Africa [PDF]
  • Swaziland [PDF]
  • Tanzania [PDF]
References and sources
  1. Abadzi, H. 2007. Absenteeism and beyond: Instructional time loss and consequences. The World Bank, Independent Evaluation Group.
  2. Benavot, A., and Gad, L. 2004. Actual instructional time in African primary schools: Factors that reduce school quality in developing countries. Prospects: Quarterly Review of Comparative Education, 24(3), 291-310.
  3. Ficarra, L., and Quinn, K. 2014. Teachers’ facility with evidence-based classroom management practices: An investigation of teachers’ preparation programmes and in-service conditions.Journal of Teacher Education for Sustainability, 16(2), 71-87.
  4. Johnson, S. M., Berg, J. H., and Donaldson, M. L. (2005). Who stays in teaching and why: A review of the literature on teacher retention. Boston: Harvard Graduate School of Education, Project on the Next Generation of Teachers.
  5. Mayer, J. E. 2007. Creating a safe and welcoming school. Paris: UNESCO International Bureau of Education.
  6. Musset, P. 2010. Initial teacher education and continuing training policies in a comparative perspective: Current practices in OECD countries and a literature review on potential effects. OECD Education Working Papers, No. 48, OECD Publishing.
  7. UNESCO. 2006. Positive discipline in the inclusive, learning-friendly classroom: A guide for teachers and teacher educators. Bangkok: UNESCO Asia and Pacific Regional Bureau for Education.
  8. Wubbels, T. 2011. An international perspective on classroom management: What should prospective teachers learn? Teaching Education (Special Issue: Classroom Management in Teacher Education), 22(2), 113-131.
Mettre en favori

Glossaire

Bibliothèque