Évaluation formative

Mis à jour le 29 mar 18
FICHE 5

Les enseignants et les écoles doivent contrôler les apprentissages tout au long de l’année scolaire, et ne pas attendre les examens de fin d’année.

L’évaluation formative peut améliorer les résultats d’un élève dès lors qu’elle est intégrée à un processus équitable, valide et fiable de collecte, d’interprétation et d’utilisation des informations générées à l’aide de méthodes utilisées tout au long du processus d’appren­tissage de l’élève. Les méthodes d’évaluation formative incluent une combinaison des éléments suivants : observations des élèves, devoirs en classe, projets et présentations, performances, évaluations par les pairs, conversations et entretiens avec les élèves, fiches d’appren­tissage ainsi que questionnaires et tests. Le processus d’évaluation formative est efficace quand il s’inscrit dans un système d’évaluation à l’échelle de l’école, qui garantit que les enseignants ont recours à plusieurs méthodes d’évaluation, plans d’évaluations et à des normes d’évaluation de grande qualité. Les pratiques d’évaluation des enseignants doivent également être soutenues par une politique d’évaluation à l’échelle de l’école et fondée sur des données probantes.

 

Aspects abordés et commentaires

Utilisation de plusieurs méthodes d’évaluation : L’apprentissage peut être contrôlé tout au long de l’année à l’aide de plusieurs méthodes d’évaluation – méthodologies et approches multiples permettant d’élargir l’évaluation à diverses compétences et capacités de l’élève et, par conséquent, d’aboutir à une compréhension plus complète du processus d’apprentissage des élèves.(1)(2)(3)(4)(5)(6) L’évaluation sommative est largement utilisée pour mesurer les performances des élèves. (3)(4)(6)(5) Cependant, les évaluations sommatives sont parfois insuffisantes pour mesurer le niveau de performance réel d’un élève si elles ne sont pas associées à d’autres modes d’évaluation car des facteurs indirects comme l’état émotionnel et la fatigue d’un élève, ou encore d’autres conditions environnementales peuvent avoir un impact sur les performances aux examens.(1)(6) L’évaluation formative, ou l’évaluation de l’apprentissage, réduit l’impact systématique de ces facteurs en évaluant les élèves tout au long de l’année scolaire.(1)(4)

Améliorer les méthodes d’enseignement à travers des plans d’évaluation : Un plan d’évaluation définit la stratégie de l’enseignant consistant à utiliser diverses méthodes d’évaluation avec chaque leçon afin de conserver une trace du bilan des activités collectives en matière d’apprentissages.(5) Les plans d’évaluation permettent aux enseignants d’identifier les besoins d’apprentissage des élèves, d’adapter les matériels et les ressources de la leçon et de différencier leur enseignement afin d’élargir les possibilités d’apprentissage.(1)(5)(6) Les élèves doivent être impliqués dans le processus d’évaluation et il appartient aux enseignants d’adresser en temps voulu leurs commentaires sur les performances des élèves en relation avec les résultats fondés sur l’apprentissage.(4)(5) En guise de commentaires on pourrait également trouver des suggestions spécifiques faites aux élèves pour améliorer leur niveau de performance actuel.(1)(4)(6) Les enseignants ont également besoin de pouvoir décisionnaire dans leur classe pour adapter et intégrer des méthodes d’évaluation formative basées sur le groupe d’élèves spécifique auquel ils enseignent.(1)(4)(5)

Normes d’une évaluation formative de qualité : Pour être efficace, l’évaluation doit être valide, fiable et équitable.(3)(4)(5)(6) En l’absence de garantie de la qualité de l’évaluation, une prise de décision concernant les apprentissages des élèves peut être médiocre et influer sur les résultats d’apprentissage.(3)(5)(6) Pour garantir la validité, les enseignants doivent évaluer si les méthodes choisies pour la collecte des données évaluent correctement l’apprentissage des élèves sur les résultats d’apprentissage visés.(3)(4)(5)(6) Des résultats fiables et cohérents peuvent être améliorés grâce à des méthodes d’évaluation multiples comportant des échelles d’évaluation, des rubriques et en faisant appel à plusieurs enseignants pour analyser le travail de l’élève.(4)(5)(6) Une évaluation équitable prend en compte l’aptitude et les préférences d’apprentissage des élèves, repose sur l’impartialité des enseignants et est liée à des résultats d’apprentissage clairement expliqués aux élèves.(4)(5) Une évaluation de qualité utilise également des points de référence, parmi lesquels les performances des élèves de leur point de vue (autoréférences), vis-à-vis de leurs pairs (référencées par rapport à la norme) et vis-à-vis des critères scolaires (référencées par rapport aux critères).(1)(4)(5)(6)

Politiques d’évaluation à l’échelle de l’école : La qualité des capacités d’évaluation des enseignants doit s’appuyer sur un système d’évaluation souple à l’échelle de l’école, ainsi que sur des dispositifs de formation continue, sur les observations d’administrateurs et de collègues enseignants ainsi que sur un retour d’information régulier concernant le recours des enseignants à l’évaluation formative.(3)(4)(5)(6) Les écoles doivent mettre en place des politiques et des fonds appropriés et un système d’évaluation encouragé par les chefs d’établissement qui sont en relation avec les enseignants et la communauté.(5)(6)  Les systèmes d’évaluation scolaire fonctionnent de manière optimale dans un cadre de bonnes pratiques d’évaluation validé scientifiquement et à l’aide d’une terminologie commune relative aux évaluations formative et sommative.(3) Les écoles peuvent élaborer la capacité du système d’évaluation à l’aide d’audits des plans d’évaluation qui aident les enseignants à réfléchir à la qualité de leurs méthodes et aux modalités d’utilisation de l’information pour soutenir l’apprentissage au fil du temps.(5)

 

Inclusion et équité

Élèves en situation de handicap : D’autres formes d’évaluation peuvent être nécessaires pour évaluer les élèves en situation de handicap, au-delà de la garantie des normes de validité, de fiabilité et d’équité.(5) Les élèves en situation de handicap auront plus de chances de poursuivre leur scolarité dans des environnements inclusifs si les enseignants utilisent une approche de conception universelle et sont déjà capables et compétents pour modifier, adapter ou apporter des aménagements selon les besoins des élèves dans leurs plans d’évaluation.(5)(6) Parmi les aménagements possibles on peut citer l’allongement des délais accordés pour terminer son travail, une technologie d’assistance pour faciliter la communication, le lieu de l’évaluation plus calme ou isolé des sources de distraction, des caractères plus grands ou du papier de couleur différente pour une meilleure lisibilité, un enseignement oral ou le recours à des secrétaires.(5)(6)

 

Exemples de politique

  • Canada [PDF]
  • Lesotho [PDF]
  • Tasmania [PDF]
  • United States [PDF]
References and sources
  1. Bennett, R.E. 2011. Formative assessment: A critical review. Assessment in Education: Principles, Policy and Practice, 18, 5-25.
  2. Clarke, M. 2012. What matters most for student assessment systems: A framework paper. Washington DC: The International Bank for Reconstruction and Development/The World Bank
  3. Dunn, K.  E., and Mulvenon, S. W. 2009. A critical review of research on formative assessment: Limited scientific evidence of the impact of formative assessment in education. Practical Assessment, Research and Evaluation, 14(7), 1-11.
  4. Looney, J. W. 2011. Integrating formative and summative assessment: Progress toward a seamless system? OECD Education Working Papers, No. 58. OECD Publishing.
  5. Province of Manitoba. 2006. Rethinking Classroom Assessment with Purpose in Mind: Assessment for Learning, Assessment as Learning, Assessment of Learning. Manitoba Education, Citizenship, and Youth, School Programs Division.
  6. Wagner, D. A. 2011. Smaller, Quicker, Cheaper: Improving Learning Assessment for Developing Countries. Paris: UNESCO/IIEP Education for All Fast Track.
Mettre en favori

Glossaire

Bibliothèque