Faire le lien entre les évaluations des apprentissages et la planification de l'éducation au Nigéria

Ecrit le 30 oct 19 par Learning Portal Team
Docimologie
Méthodes de planification de l'éducation

 

Au Nigéria, il n'existe actuellement pas de programme national d'évaluation des apprentissages qui soit pris en compte dans le cycle de planification de l'éducation. Cependant, cela pourrait bientôt changer avec la mise en œuvre d'une nouvelle évaluation des apprentissages à la fin de l'école primaire. Cette idée fut proposée pour la première fois au ministre de l'Éducation du Nigeria par les participants du MOOC de l'IIPE sur les évaluation des apprentissages (2016).

L'Association internationale pour l'évaluation du rendement scolaire (International Association for the Evaluation of Educational Achievement - IEA), la Commission pour l'éducation de base universelle (Universal Basic Education Commission - UBEC), l'Institut national de planification et d'administration de l'éducation (National Institute of Educational Planning and Administration - NIEPA) et l'Institut international de planification de l'éducation (IIPE) travaillent ensemble à la mise en place d'un programme d'évaluation en lecture et en calcul (LaNA, en anglais : Literacy and Numeracy Assessment) à Ondo, Nigeria.

Au cours d'un atelier de cinq jours organisé par la NIEPA, du 21 au 25 octobre 2019, les participants ont travaillé sur l'identification des problèmes de politique générale concernant la qualité des apprentissages au Nigeria. Ils ont également abordé des questions spécifiques de recherche ainsi que la mise en application de ce nouveau programme d'évaluation, le LaNA. Principalement conçu pour la quatrième année d'école primaire, le LaNA cible les pays où les études TIMSS and PIRLS de l'IEA peuvent être trop difficiles à mettre en œuvre. Toutefois, selon l'IEA, les systèmes éducatifs en développement peuvent également l'utiliser comme tremplin vers d'autres évaluations internationales. Le LaNA aidera également le Nigéria à suivre les progrès accomplis pour atteindre le quatrième objectif de développement durable pour une éducation équitable et inclusive pour tous. Le Nigeria est maintenant le troisième pays à expérimenter le LaNA, après Haïti et le Pakistan (région du Pendjab).

Lors de la cérémonie d'ouverture, Sebastian Meyer de l'IEA a déclaré que le projet visait à amorcer une transformation vers une évaluation plus systémique. Il a également indiqué que le projet renforcerait les capacités des responsables de l'éducation dans 18 États nigérians. 

En l'absence d'un système national d'évaluation de l'apprentissage, le coordonnateur des programmes du NIEPA, Olatoun Akinsolu, s'exprimant au nom de son directeur général, Lilian Salami, a déclaré que ce projet permettrait de documenter des décisions stratégiques dans le secteur éducatif.

Mioko Saito, responsable par intérim des programmes de formation et d'éducation de l'IIPE, a déclaré qu'à l'issue de cette formation, les participants comprendraient mieux comment suivre et évaluer les résultats des apprentissages grâce à l'utilisation des évaluations. Elle a également saluée le fait que ce projet réunissait une grande variété de parties prenantes, y compris les planificateurs et ceux qui travaillent sur les évaluations.  
 

Mettre en favori