Évaluation de l'apprentissage fondamental pour tous les enfants pendant et après la crise COVID-19

Ecrit le 06 juil 20 par Ketan Verma, Ranajit Bhattacharyya, Hannah-May Wilson
Evaluations menées par les citoyens

 

Alors que la crise COVID-19 a obligé les écoles du monde entier à fermer, le nombre d'enfants non scolarisés est plus élevé que jamais. Mais même avant la crise, de nombreux enfants scolarisés n'apprenaient pas bien.

Les données d'évaluation de l'apprentissage provenant de l'ensemble du réseau PAL montrent qu'en moyenne, la moitié des enfants de cinquième année étaient incapables de lire un texte simple de deuxième année. Les résultats en matière de calcul suivent un schéma tout aussi lamentable. De nombreux pays à revenu faible et moyen étaient déjà très loin d'atteindre  l'objectif de développement durable 4 (ODD 4) d'ici 2030. La pandémie COVID-19 menace maintenant d'augmenter le nombre d'abandons scolaires et d'aggraver davantage les résultats de l'apprentissage.

Collecte de données sur l'apprentissage pendant et après la pandémie

L'UNESCO prévoit que les pertes d'apprentissage pourraient être disproportionnellement plus importantes au cours des deux ou trois premières années de l'école primaire, par rapport aux enfants des classes supérieures. Comme presque tous les types d'évaluation de l'apprentissage ont été affectés par les fermetures d'écoles, obtenir des données fiables sur l'apprentissage de tous les enfants (en particulier les plus marginalisés) reste un défi majeur.

Le modèle d'évaluation par les citoyens (CLA) est né en Inde en 2005 avec le rapport annuel de Pratham sur la situation de l'éducation (ASER). Traditionnellement, les CLA ont été menées dans les ménages et non dans les écoles, offrant une méthode d'évaluation de l'apprentissage qui est ancrée dans les réalités du Sud global où tous les enfants ne sont pas inscrits à l'école ou ne la fréquentent pas régulièrement. Au cours des 15 dernières années, cette approche a été empruntée et adaptée par plusieurs pays du Sud, sous le nom de Réseau d'action populaire pour l'apprentissage (Réseau PAL).  

Toutefois, les outils du PAL ont également été utilisés dans le monde entier dans divers contextes, notamment dans les salles de classe et les programmes d'intervention d'apprentissage accéléré où les enseignants et les instructeurs intègrent l'outil d'évaluation dans les activités d'apprentissage afin de les aider à comprendre les progrès des enfants et à cibler l'enseignement par rapport au niveau de l'enfant.

Adéquation des évaluations menées par les citoyens pendant et après le COVID

Dans de nombreux pays du Sud, les enfants les plus difficiles à atteindre se trouvent souvent dans les zones les plus difficiles d'accès et ont peu de chances d'être scolarisés. Avant la crise COVID, les évaluations scolaires ne pouvaient pas répondre à la question de savoir si tous les enfants apprenaient, et il est encore moins probable qu'ils puissent le faire maintenant.

Les quatre caractéristiques suivantes des CLA démontrent pourquoi il s'agit de la meilleure approche pour collecter des données sur l'apprentissage fondamental de tous les enfants, tant pendant qu'après la crise COVID :

1. Les CLA menées dans les ménages touchent tous les enfants

Une fois que les écoles rouvriront, les enfants les plus défavorisés risquent d'abandonner l'école et le nombre d'enfants non scolarisés risque d'augmenter. Contrairement aux évaluations effectuées dans les écoles, les CLA menées dans les ménages garantissent la représentation de tous les enfants (quel que soit leur statut scolaire) et permettent de suivre l'évolution des tendances en matière de scolarisation des enfants les plus marginalisés, une fois les écoles rouvertes.

2. Les CLA évaluent les compétences de base en lecture et en calcul

Il est essentiel de mesurer l'apprentissage fondamental pendant et après la crise COVID afin que des mesures correctives puissent être prises rapidement, garantissant qu'aucun enfant ne soit laissé pour compte. Les CLA mettent l'accent sur la lecture et la compréhension de base, ainsi que sur le calcul, plutôt que de mettre en place des tests par matière et par niveau scolaire qui supposent que les enfants ont déjà acquis des compétences de base.  

3. Les CLA impliquent les parents et la communauté locale

Alors que les systèmes scolaires sont perturbés, l'engagement des parents et des communautés locales est essentiel pour la poursuite de l'apprentissage à la maison, en particulier dans les milieux à faibles ressources. Les CLA sont mis en œuvre par des organisations locales, qui utilisent des outils simples pour impliquer les parents et les membres de la communauté à des discussions sur l'apprentissage. Ces discussions peuvent déclencher des activités d'apprentissage à la maison ou au sein de la communauté, jouant ainsi un rôle important dans la récupération du temps d'instruction perdu.  

4. Lorsqu'elles sont appliquées en classe, les CLA permettent un enseignement ciblé au niveau de l'enfant

Le temps d'instruction perdu en raison de la fermeture des écoles devra être récupéré grâce à des programmes d'apprentissage accéléré. Lorsque les écoles rouvriront, les enseignants devront comprendre la perte d'apprentissage des enfants dans leurs classes et cibler l'enseignement en fonction du niveau de l'enfant pour l'aider à rattraper son retard. Les CLA sont des outils simples et faciles à utiliser qui produisent des données facilement compréhensibles pouvant être traduites efficacement en actions pour améliorer l'apprentissage.

Même avant la pandémie du COVID-19, le monde était en proie à une crise d'apprentissage. Avec la fermeture des écoles, la plupart des évaluations de l'apprentissage ont cessé. En l'absence de données sur l'évaluation des apprentissages, les pays auront du mal à mesurer les progrès réalisés pour garantir que tous les enfants reçoivent une éducation de qualité.

Afin de renforcer son offre et de combler le manque de données comparables, le réseau PAL a récemment développé et piloté une nouvelle évaluation comparable des connaissances de base en calcul, connue sous le nom d' « ICAN » (International Common Assessment of Numeracy). L'ICAN est un outil d'évaluation libre, robuste et facile à utiliser, disponible en 11 langues, qui offre une comparabilité internationale des résultats, conformément à l’ODD 4.1.1(a). Lors de son premier cycle de mise en œuvre à grande échelle, ICAN a couvert un district rural dans chacun des 13 pays d'Afrique, d'Amérique et d'Asie afin de démontrer la faisabilité de l'utilisation d'un ensemble d'outils communs dans des contextes très différents du Sud. L'évaluation a été réalisée dans 779 communautés rurales, couvrant plus de 15 000 ménages et a porté sur plus de 20 000 enfants âgés de 5 à 16 ans.

Le rapport ICAN 2019 sera lancé le jeudi 9 juillet 2020 à 13:00 UCT.

Rejoignez le réseau PAL pour le lancement de l'ICAN ici : bit.ly/ICANLaunchWebinar

Pour plus d'informations, veuillez contacter info@palnetwork.org ou suivre @palnetworkHQ sur Twitter

 

Mettre en favori