Mettre les apprentissages au premier plan : le rôle des évaluations citoyennes

Auteur(s) : Jamieson, Molly

Organisation(s): Results for Development Institute

Date: 2015

Pages: 66 p.

Download

« Les enfants apprennent-ils ? » C’est une question qui devrait éclairer toutes les politiques éducatives. Pourtant, dans de nombreux pays, la réponse à cette question demeure largement inconnue. La recherche d’une réponse qui est au cœur du mouvement des évaluations citoyennes. Aujourd’hui, dix années après que la première évaluation citoyenne ait été menée, il est largement anticipé que les objectifs de développement durable qui seront annoncés en septembre 2015 en comprendront un concernant les apprentissages. L’intégration d’un tel objectif soulève la difficulté de mesurer la qualité des apprentissages d’une façon qui soit à la fois pertinente pour le pays et applicable à l’échelle mondiale. Les débats concernant la façon d’y parvenir ont suscité l’attention au sujet de divers modèles d’évaluation des apprentissages, parmi lesquels les évaluations citoyennes qui sont désormais entreprises dans neuf pays. Cette approche novatrice à l’égard des évaluations a suscité de l’intérêt et soulevé des questions concernant le potentiel des évaluations non traditionnelles pour jouer un rôle non seulement de surveillance des apprentissages mais aussi de plaidoyer en faveur d’une attention accrue portée aux résultats d’apprentissage à l’intérieur des pays et à l’échelle internationale. Afin de mieux appréhender les mécanismes du modèle de l’évaluation citoyenne et pour évaluer sa capacité à mesurer l’apprentissage, en communiquer les résultats et stimuler la sensibilisation et l’action, le Results for Development Institute (R4D) a réalisé une évaluation de quatre programmes citoyens entre mai 2013 et novembre 2014 : l’ASER en Inde, Beekunko au Mali, Jàngandoo au Sénégal et
Uwezo au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda. 

Mettre en favori

Ressources liées