Évaluation de l'impact à long terme du projet IMAGINE au Niger: rapport final

Auteur(s) : Bagby, Emilie; Dumitrescu, Anca; Orfield, Cara; Sloan, Matt

Organisation(s): Mathematica Policy Research (USA)

Date: 2016

Pages: 172 p.

Download

Ce rapport détaille les principaux résultats de l'évaluation à long terme à trois ans du projet IMAGINE. Dans l'ensemble, le projet IMAGINE a enregistré une augmentation du taux de scolarisation en primaire de 8,3 points de pourcentage sur l'année scolaire (AS) 2012-2013, une diminution du taux d'absentéisme de plus de deux semaines consécutives au cours de la même année scolaire de 7,9 points de pourcentage et un écart-type de 0,13 pour les notes obtenues aux tests de mathématiques. Le projet n'a, en revanche, pas eu d'impact sur les notes obtenues aux tests de français. En règle générale, les effets du projet se sont avérés plus importants pour les filles que pour les garçons. Pour les filles, le projet a enregistré une augmentation du taux de scolarisation de 11,8 points de pourcentage, contre 5 points de pourcentage pour les garçons, et une augmentation du taux de présence de 10,6 points de pourcentage, contre 5,3 points de pourcentage pour les garçons. La différence entre les genres est significative d'un point de vue statistique pour les taux de scolarisation et de présence. Concernant l'apprentissage, l'impact sur les notes obtenues aux tests de mathématiques et de français est important et significatif d'un point de vue statistique pour les filles, mais pas pour les garçons. On note un écart-type important de 0,11 entre les notes obtenues par les filles aux tests de mathématiques et celles obtenues par les garçons. Les différences dans les notes obtenues aux tests de français ne sont, en revanche, pas significatives d'un point de vue statistique. Le projet ne semble pas avoir eu un impact différent sur les enfants en fonction du milieu socio-économique de leur famille.

Mettre en favori

Languages:

Regions/Countries:

Niveau d'éducation

Ressources liées