L'essor des compétences non académiques

Other title(s): L'essor des compétences non académiques

Author(s): Suquet, Jean-Baptiste; Giret, Jean-François; Bailly, Franck; Duru-Bellat, Marie; Vergnies, Jean-Frédéric; Collard, Damien; Raulet-Croset, Nathalie; Léné, Alexandre; Sarfati, François

Date: 2015

Pages: 120 p.

Download

Dans ce numéro, on explore la distinction entre compétences académiques et non académiques. Cette notion de compétences non académiques est elle aussi en débat ; selon les approches et les disciplines, elle peut se décliner en compétences non cognitives, comportementales, sociales, émotionnelles, relationnelles, positionnelles, voire esthétiques… Ce numéro vise donc à poser des premiers jalons dans l’exploration de cette notion.
Marie Duru-Bellat ouvre une discussion générale sur cette notion qui apparaît mobilisée dans les analyses et les pratiques du marché du travail. Ainsi, évaluer les compétences non académiques s’avère difficile. Pourtant, leur prise en compte par les acteurs de la formation apparaît incontournable, surtout si l’on souhaite que les compétences requises, notamment au travail, ne soient pas le privilège des « héritiers »… et soient l’objet d’apprentissages.
La distinction entre compétences académiques et non académiques est mobilisée par François Sarfati au travers de la sélection à l’entrée en deuxième année de Master professionnel. La sélection des dossiers repose clairement sur le parcours scolaire des postulants. Ensuite, l’entretien avec les étudiants mobilise surtout l’expérience professionnelle et des compétences métiers. En revanche, les potentiels de progression des jeunes dans le cadre de la formation à venir ne semblent pas être évoqués lors du processus de sélection.
Pour Damien Collard, Jean-Baptiste Suquet et Nathalie Raulet-Croset, la reconnaissance des compétences non académiques et leur développement relèvent d’un paradoxe pour les organisations. Si les compétences de service mobilisées au contact de la clientèle sont indispensables pour les agents, elles sont en même temps quasiment invisibles pour l’organisation.
Enfin, dans la postface, Franck Bailly et Alexandre Léné détaillent les enjeux pour les organisations et la société découlant du développement des compétences non académiques. (‪Extrait de : Edito : Quand les compétences sont aussi non académiques‪ par Jean-Frédéric Vergnies)

Bookmark this

Themes:

Languages:

Regions/Countries:

Ressources liées