De nouvelles connaissances pour une nouvelle gouvernance par les résultats ? L’exemple de l’éducation en France et de trois outils d’évaluation

other titles
De nouvelles connaissances pour une nouvelle gouvernance par les résultats ? L’exemple de l’éducation en France et de trois outils d’évaluation

Within the perspective of the sociology of educational policies, this article analyses the conception, implementation and reception of three major tools for evaluating public educational activity in France : standardized evaluations of student attainments, performance indicators for secondary schools and an annual publication on the state of the educational system. Based on qualitative research methods (mainly interviews, analyses of corpuses of documents and consultation of statisticians’ personal records), it shows that over the course their careers, these tools have led to several forms of administrative backsliding on the part of the national education ministry’s central administration, resulting in a backsliding as regards the new knowledge at their origin, a backsliding which has appreciably altered the policy goals those tools embody, as well as their regulative capacity. Entering the subject through the types of knowledge effectively produced by these tools thus furnishes particularly fertile ground for questioning the modalities of the current changes in regulation going on in the French educational system and for understanding the specific forms assumed by the evaluation policy in this country and this sector of public action.

Dans une perspective de sociologie des politiques éducatives, cet article analyse la conception, la mise en œuvre et la réception de trois outils d’évaluation majeurs de l’action publique éducative en France : les évaluations standardisées des acquis des élèves, les indicateurs de performance des établissements scolai­res secondaires et une publication annuelle sur l’état du système éducatif. Sur la base de méthodes de recherche qualitatives (principalement des entretiens, des analyses de corpus de documents et la consultation d’archives personnelles de statisticiens), il montre qu’au cours de leur carrière, ces outils ont donné lieu à plusieurs formes de repli gestionnaire de la part de l’administration centrale du ministère de l’Éducation nationale qui se sont traduites par un recul des connaissances nouvelles à leur fondement, recul qui altère sensiblement les finalités politiques de ces outils et leur pouvoir régulateur. L’entrée par le type de connaissances effectivement produites à travers ces outils s’avère ainsi particulièrement fertile pour interroger les modalités du changement actuel de régulation du système éducatif français et pour comprendre les formes spécifiques prises par la politique d’évaluation dans ce pays et ce secteur d’action publique.

author
Pons, Xavier
language
FRE
date
2012
Pages
p. 15-34
regions
Europe
Bookmark this
themes
Educational evaluation
Pays
France
levels
Secondary education

Ressources liées