Alphabétisation et éducation en langues nationales dans les politiques globales de l'éducation au Bénin : valeurs principes d'action et stratégies d'acteurs

Other title(s): Alphabétisation et éducation en langues nationales dans les politiques globales de l'éducation au Bénin : valeurs principes d'action et stratégies d'acteurs

Author(s): Baba-Moussa, Abdel Rahamane

Date: 2013

Pages: p. 111-131

Download

Dans le processus éducatif, la langue joue un rôle essentiel et constitue une des bases de construction de l’identité des individus. Partant de cela, le présent article aborde la problématique du lien entre langue et éducation au Bénin à travers la place des langues béninoises dans le système scolaire, où prédomine historiquement la langue française, et dans les centres d’alphabétisation des adultes. Une analyse diachronique des politiques éducatives au Bénin depuis l’indépendance, en 1960, interroge la place qu’y occupent l’Alphabétisation et l’éducation en langues nationales (AELN). Elle montre que depuis l’indépendance, les politiques successives prônent des valeurs de souveraineté, d’identité culturelle et de développement (voire de démocratie) et sont favorables au développement de l’AELN. Cependant, les normes d’intervention diffèrent selon la période, alternant une conception « élitiste » privilégiant la « forme scolaire » d’éducation et une approche « holistique » de l’éducation valorisant aussi d’autres formes d’excellence à côté de celle de type scolaire. En définitive, les résultats attendus n’ont pu être atteints puisque : (i) le secteur de l’éducation, victime de « segmentation administrative » est éclaté en quatre ministères peu coordonnés ; (ii) l’AELN, rattachée au ministère de la Culture, peine à être reconnue dans sa dimension éducative ; et (iii) le choix des langues nationales à introduire à l’école est sujet à des tensions ethnolinguistiques.

Bookmark this

Regions/Countries:

Ressources liées